Animal de compagnie
Publié le - 29 v. -

Ce qu’il faut savoir sur les mutuelles pour chien et chat

Actuellement, les assurances ou mutuelles pour chien et chat telles qu’Allianz et Carrefour connaissent un franc succès. Les assureurs proposent en effet des formules en vue d’effectuer le remboursement des différents frais vétérinaires. Et ce, à des prix plus ou moins intéressants. Parcourez cet article pour en savoir davantage. Voir aussi le site : ecole-canine-77.com

Une mutuelle pour chien et chat : de quoi s’agit-il exactement ?

En échange d’une cotisation mensuelle, la mutuelle santé pour animaux de compagnie prendra en charge tout ou une partie des frais liés aux soins vétérinaires de votre animal. Une protection qui vous donnera la possibilité de maîtriser vos budgets et aussi d’anticiper les frais vétérinaires qui des fois peuvent être très lourds. Notamment en cas d’imprévus comme les maladies et les accidents.

En général, il y a trois niveaux de garanties présents dans le contrat pour chaque formule d’assurance santé animaux. À savoir le niveau de garantie basique qui prévoit souvent une responsabilité civile d’assurance chien et chat. La plupart du temps, cette formule de mutuelle laisse au propriétaire un reste à sa charge. Vu que les délais de carences et de franchises sont assez importants.

Ensuite, il y a le niveau de garanties intermédiaires, une formule qui couvre mieux que la précédente. Mais qui présente tout de même des délais de carence ou encore des franchises pour réduire la cotisation du propriétaire du chat ou du chien. Et pour terminer, il y a la formule premium ou haut de gamme, une formule qui propose un remboursement à 100 % des dépenses occasionnées par les soins vétérinaires de votre animal de compagnie. Parfois cette formule offerte par les mutuelles d’assurance n’inclut aucune franchise et même aucun plafond. Et permet également de réduire les délais de carence.

Petit rappel sur la franchise

La franchise est le montant des éventuels frais de santé engendrés par votre animal qui reste à votre charge. Elle est généralement exprimée soit en pourcentage du montant des soins à rembourser, soit en euros sous forme de forfait.