Animal de compagnie
Publié le - 113 v. -

Assurance chats et chiens : quelles couvertures

Adopter un chat ou un chien implique des engagements supplémentaires autres qu’on doit quotidiennement prendre en charge. Il faut penser à l’alimentation de l’animal, à sa condition physique, mais surtout à sa santé et à ses soins en cas d’accident ou de maladie. Ce qui conduit souvent les propriétaires à se poser la question s’il est indispensable de souscrire une assurance animaux, et si c’est oui, quelles sont les garanties d’un quelconque contrat de mutuelle santé ou une formule d’assurance pour animaux.

Les risques couverts par l’assurance pour animaux

Posséder un animal de compagnie est un grand engagement pour ne pas citer que les soins divers chez le vétérinaire. Pour plus d'infos, visiter cette page : warrickhumane.com Mais, en souscrivant à une assurance pour chien chat ou pour animal compagnie, on pourra éventuellement bénéficier d’un remboursement des frais diverses relatifs à la santé des chiens ou des chats. Ce remboursement respecter un certain plafond en fonction du contrat d’assurance santé pour animaux souscrite par le propriétaire.

Mais, le marché propose une multitude assurance animaux. Sur le sujet, les assureurs proposent des couvertures ajustées aux besoins des chiens chats et l'autres animaul compagnie. Il est vrai que les animaux de compagnies ne sont pas confrontés à des dangers précisément similaires. De même, les garanties proposées varient. Les prix des assurances le sont également. Cependant, il faut noter que le remboursement annuel est essentiellement soumis à un plafond annuel et des contrats spécifiques comme le forfait de prévention ainsi que la franchise sont des éléments de choix à ne pas prendre à la légère.

Autres points à considérer

La plupart des contrats d’assurance chat ou assurance chien prévoient une période de carence. C’est un délai d’attente qui réplique à l’intervalle entre l’application et la souscription du contrat assurance. Aussi, les assureurs appliquent certaines exclusions. Parmi les éléments les plus étudiés, il y a l’âge animal limite parce la majorité des compagnies d’assurance refusent d’assurer les animaux trop âgés ou trop jeunes. Mis à part l’âge limite, il faut aussi vérifier les résiliations de prise en charge pouvant être prévues par la formule d’assurance pour animaux. En effet, les opérations dépourvues de prescription médicale telle que la castration ne sont pas essentiellement couvertes.