Animal de compagnie
Publié le - 114 v. -

Comment enterrer un animal mort

Les animaux sont considérés aujourd’hui comme faisant partie entièrement des membres de la famille. Lorsqu’arrive leur mort, certaines personnes se trouvent bouleversées face à cette disparition définitive de leur compagnon, et ne savent pas quoi faire pour enterrer leur animal. Plusieurs options se présentent pour faire le deuil de son chat ou de son chien ; certains optent pour une incinération, d’autres préfèrent l’inhumation. Dans ce dernier cas, voici comment faire.

Où inhumer son animal de compagnie ?

Pour s’occuper soi-même de l’enterrement de son animal, il faut savoir que la loi postule que celui-ci doit peser moins de 40 kilogrammes, passer ce seuil, il faut confier cette opération à une société spécialisée dans les funérailles et sépultures pour animaux. Trouver le lieu où son animal domestique va reposer pour l’éternité est essentiel pour que la séparation avec celui-ci soit moins douloureuse. Deux possibilités s’offrent à vous, vous l’enterrer soit dans votre jardin (celui-ci doit être votre propriété), soit dans un cimetière pour animaux où vous pouvez vous remémorer.

La procédure d’inhumation de son animal

L’enterrement de l’animal est une solution à laquelle beaucoup de propriétaires d’animaux optent. Il donne l’occasion de rendre un dernier hommage à son fidèle ami à quatre pattes et de toujours garder un souvenir de celui-ci. Après avoir fait le choix du lieu d’enterrement de l’animal, vous devez vous rendre dans une société spécialisée pour les obsèques animalières et dans la vente des urnes pour animaux pour préparer les funérailles de celui qui faisait déjà partir de la famille. Des exigences s’imposent pour son enterrement : s’il se passe dans votre jardin, le trou dans lequel il sera mis doit être creusé à au moins un mètre de profondeur et il doit se faire à une distance minimum de 35 mètres de votre maison. Si vous optez pour un cimetière pour animaux, il va falloir vous rapprocher de la mairie de votre circonscription pour l’autorisation, et d’une société d’obsèques animal pour s’occuper de l’enterrement.